Supervision : de l’IT à l’IoT

Retour à l’actualité

Traditionnellement les solutions de supervision du marché sont focalisées vers les infrastructures IT des sociétés.

Un premier mouvement vers les solutions Cloud est en train d’être effectif pour les applications d’envergure.

Un autre mouvement est aussi en cours : l’hyper-connexion de tous les éléments de notre vie quotidienne.

 

 

Des éléments évidents comme des caméras ou des bornes de parking  mais aussi des utilitaires du quotidien moins évidents : ampoules, thermostats, poubelles, détecteurs d’ouverture de portes, escalators ….

Ces capteurs, souvent par défaut sous la responsabilité de la DSI, doivent fonctionner en permanence pour apporter le service nécessaire associé : sécurité, confort, économie d’énergie, …

Pour s’assurer du bon fonctionnement, le meilleur moyen reste la supervision de ces nouveaux objets connectés à travers leur plateforme de collecte.

 

 

 

 

  • Ma caméra répond-elle bien au Ping ?
  • Le serveur sur lequel doit-être stocké le fichier est-il accessible et dispose t-il d’un espace disque suffisant ?
  • La porte d’accès est-elle bien fonctionnelle ? A quand remonte sa dernière ouverture et fermeture si je suis sensé avoir un flux incessant… ?
  • L’escalator utilisé par des milliers de personnes par jour pour accéder à mon centre commercial est-il bien fonctionnel ?

 

ServiceNav collecte et analyse l’information

Les informations du bon ou mauvais fonctionnement des appareils sont alors disponibles. ServiceNav en tant que collecteur va alors récupérer les statuts et métriques associés à chacun des appareils suivant les protocoles mis à disposition par les appareils : SNMP, HTTP, REST, API, ….

Une fois l’information collectée, comme c’est aujourd’hui le cas avec les briques IT, il faut mettre en correspondance les collectes entre elles pour afficher de manière simple et compréhensible le niveau de fonctionnement d’un service global. ServiceNav se base ainsi sur sa fonction phare : la météo des services !
Regrouper plusieurs éléments « techniques » pour aboutir à une vue « fonctionnelle » pour l’utilisateur.

Ce sont ensuite les équipes d’intervention et de maintenance qui vont prendre le relais pour intervenir quand nécessaire sur les objets connectés. Elles disposent d’une information précise, fiable et documentée du problème, intégrée dans un workflow standard de traitement d’incident ou de curation grâce à l’intégration de ServiceNav avec les outils de ticketing (ITSM).

 

En conclusion

La solution de supervision décisionnelle et prédictive ServiceNav avec ses couches de collecte et d’exploitation est prête pour prendre le tournant de l’IoT et assurer aux DSI et infogéreur la gestion des nouveaux métiers qui vont tourner autours de l’ensemble des objets connectés.

 

 

Team Leader de l’équipe BU sur le produit ServiceNav, ma priorité est la satisfaction de nos clients. Passionné depuis de longues années par les objets connectés et les nouvelles technologies, je mets en œuvre leur supervision au quotidien.

Articles les plus récents

27/6/19

Superviser Azure IaaS, Azure PaaS et son IT Interne : Cas Pratique

L’IT des entreprises est de plus en plus hétéroclite avec des briques en Interne (legacy) et des briques hébergées par des fournisseurs tiers (Cloud). La… Lire la suite

26/6/19

ServiceNav 4.3 – Dashlink, Evolution frise temporelle, Plugins Azure PaaS objects

En résumé Dashlink – Un nouvel horizon pour vos dashboards Dataviz Vous avez besoin de partager une console de supervision avec des clients, internes ou… Lire la suite

20/6/19

La supervision : Proposition d’une feuille de route pour choisir le bon outil – Partie 2

Nous avons vu dans notre article précédent la problématique et méthodologie autour du choix de(s) outil(s) pour la supervision. Voyons maintenant comment mettre ceci en… Lire la suite