Météo des services : Bloquant ou Dégradant

Retour à l’actualité

Nous l’avons vu sur ce blog dans de nombreux articles, la météo des services est un moyen simple de communiquer vers les managers, les utilisateurs, le support, les clients, …

 

A la fois simple à comprendre (soleil, nuage ou pluie) et à la fois précise avec un taux de disponibilité, la météo des services apporte pour chaque service utilisateur, chaque « application métier »,  une vue en temps réel de la santé de l’application à l’instant T et dans le temps.

Cette communication permet une vraie décharge des chargés de support au quotidien et notamment lors d’incidents.

Au cœur de la communication, des enjeux financiers à travers les SLA, chaque service utilisateur doit être construit avec justesse et précision pour délivrer la bonne information au bon moment.

 

 

 

Les briques d’un service utilisateur et les liaisons

Un service utilisateur est une représentation fonctionnelle, métier, d’un ensemble de points de contrôle techniques reliés ensemble pour leur donner du sens.

Dans ServiceNav, la construction d’un service utilisateur repose sur des briques de 3 types :

  • des équipements (mon serveur est-il bien allumé ?)
  • des services unitaires (ma base de données est-elle accessible ?)
  • et enfin d’autres services utilisateurs (Mon AD est-il disponible ?)

Il faut ensuite relier ces briques pour donner du sens à chaque point de contrôle, chaque équipement, chaque service utilisateur. Pour cela, il existe des liaisons de deux types : bloquante ou dégradante. Il faut se poser la question de l’impact d’un équipement, d’un service unitaire, d’un service utilisateur sur le service utilisateur que l’on est en train de construire.

Si je construis le service utilisateur de mon application de paie : Est-ce que le fait que ma base de données ne soit pas accessible aurait le même impact qu’un disque dur plein à 85 % ? Est-ce que le fait qu’il y ait un peu trop d’utilisateurs connectés en même temps sur l’application aurait le même impact qu’un service Windows (IIS par exemple) éteint ?

C’est dans ce contexte que réside la force des services utilisateurs !

Avec les liens dégradants ou bloquants, la construction des services utilisateurs intermédiaires et les règles de gestions complémentaires pour notamment gérer les clusters, il est alors possible de représenter presque n’importe quelle application d’un point de vue métier en se basant sur les points de contrôles techniques.

 

Envie d’en savoir encore plus ?

Notre documentation est disponible ici

Notre webinaire en vidéo ici 

Et notre équipe est à votre écoute : contactez-nous pour une démo.

 

 

Team Leader de l’équipe BU sur le produit ServiceNav, ma priorité est la satisfaction de nos clients. Passionné depuis de longues années par les objets connectés et les nouvelles technologies, je mets en œuvre leur supervision au quotidien.

Articles les plus récents

18/11/19

Performance applicative : quand supervision technique et supervision applicative ne font plus qu’un

Dans l’IT, la supervision informatique a débuté par la supervision des serveurs internes puis plus récemment des serveurs hébergés et des services IaaS et PaaS.… Lire la suite

15/11/19

La supervision comme outil de valorisation des services IT

Le mythe du barbu qui coûte cher On ne parle pas ici du père Noël, même si c’est de saison, mais bien de stéréotypes tenaces,… Lire la suite

10/10/19

ServiceNav 4.6 – Supervision Azure/AWS, Dataviz, Configuration, Modèles de service

En résumé Supervision des objets PaaS Azure et AWS Cas d’usage : vous gérez une infrastructure sur le Cloud Azure et/ou AWS. Vous souhaitez disposer… Lire la suite