Remplacement d’une ServiceNav Box

1. Préambule

Un remplacement peut être nécessaire dans deux cas :

  • la panne d’une ServiceNav Box
  • la migration de l’OS d’une ServiceNav Box (les montées de version applicatives sont automatiques et réalisées par le website ServiceNav)

Dans le cas d’une migration d’une ServiceNav Box, l’ancienne et la nouvelle ServiceNav Box ne pourront cohabiter ensemble car elles partagent la même adresse IP dans le réseau sécurisé ServiceNav. Il est fortement probable qu’elle partagent également la même adresse IP dans le réseau LAN si les équipements supervisés ont été configurés pour répondre aux requêtes provenant d’une seule adresse IP, celle de l’ancienne ServiceNav Box : c’est notamment une bonne pratique dans la mise en œuvre de la supervision par SNMP.

Il faudra donc :

  • collecter les informations sur l’ancienne ServiceNav Box
  • éteindre l’ancienne ServiceNav Box
  • appliquer cette procédure pour la nouvelle ServiceNav Box

Le remplacement d’une ServiceNav Box par une autre est similaire à l’installation, à l’exception de la génération des certificats côté serveur web : dans le cas d’un remplacement cette étape est inutile, les certificats existant déjà.

 

1.1 Remplacement d’une VM de type VMWare

  • Récupérer les derniers fichiers OVF et les importer sur l’hyperviseur souhaité ou le V-Center. Une fois la VM importée il faut lui attribuer les ressources en fonction du nombre d’éléments à superviser.
  • Installer les VMWare tools.
  • Monter les VMWare Tools.
mount /dev/cdrom /mnt
cp /media/cdrom/VMWareTools-X.Y.Z-aaaaaa.tar.gz /root/
tar xvf VMWareTools-X.Y.Z-aaaaaa.tar.gz
./vmware-tools-distrib/vmware-install.pl
  • Garder les paramètre d’installation par défaut.
  • Redémarrer.

1.2. Remplacement d’une VM de type Hyper-V

Pour installer une ServiceNav Box virtuelle Hyper-V il faut se positionner dans le Gestionnaire Hyper-V et créer un nouvel « ordinateur virtuel » :

servicenav-hyperV1

Ensuite un assistant de création de VM s’ouvre :

ServiceNav-HyperV003

Cliquer sur Suivant.

ServiceNav-HyperV004

Définir le nom et l’emplacement

ServiceNav-HyperV005

Configurer la quantité de mémoire vive que vous souhaitez allouer pour cette VM.

ServiceNav-HyperV006

Choisissez le réseau adapté, puis cliquez directement sur Suivant.

ServiceNav-HyperV001

Nous allons ici utiliser un disque virtuel existant ;, cliquer sur Parcourir… .

ServiceNav-HyperV008

Sélectionner le fichier « .vhd » que vous avez téléchargé sur le site de téléchargement FTP. Puis cliquer sur ouvrir, puis suivant.

Attention il faut toujours prendre la dernière version de la documentation et du modèle Hyper-V sur le FTP pour être à jour. Si la version est trop ancienne elle risque de ne pas fonctionner et/ou la procédure de déploiement ne sera plus à jour.

ServiceNav-HyperV009

Vérifier le résumé et cliquer sur Terminer

 

1.3. Remplacement d’une ServiceNav Box (physique)

Commande de la ServiceNav Box  auprès de Coservit. Possibilité de la faire configurer par Coservit (dans ce cas il faut remplir le fichier d’inventaire), sinon il faut suivre la documentation qui suit, et se munir des éléments suivants :
– Ecran VGA
– Clavier USB
– Réseau (avec accès  à la plateforme VSP de supervision)

2. Configuration de la ServiceNav Box

2.1. Pré-requis

Dans cette section vous aurez besoin des éléments suivants :
– Le nom de la ServiceNav Box tel qu’indiqué dans la plateforme web ServiceNav, dans la section Configuration > Général > Boitier.
– L’url de votre plateforme web ServiceNav

Pour une installation avec une adresse IP fixe (recommandé) il vous faudra aussi collecter au niveau de la ServiceNav Box d’origine les informations suivantes :
– L’adresse IP de la ServiceNav Box
– Le masque de sous-réseau à utiliser
– La passerelle par défaut
– Le suffixe DNS local
– La ou les adresses IP des serveurs DNS
– La présence d’un proxy côté client pour les flux de sortie vers Internet
– La configuration de messagerie : envoi direct ou par relais, en cas de relais configuration du relais (adresse IP, informations d’authentification)
– Configuration de la supervision des bases MSSQL : collecter le fichier /etc/freetds.conf (lien symbolique vers /usr/local/freetds/etc/freetds.conf)
– Configuration de la supervision des bases Oracle : collecter le fichier /usr/lib/oracle/11.2/client/network/admin/tnsnames.ora
– Configuration spécifique : Vos fichiers spécifiques (ex : clé rsa pour l’utilisateur nagios /home/nagios/.ssh/, autres plugins, configuration syslog …)
– Configuration Apache : uniquement si la ServiceNav Box d’origine sert de point de collecte des informations d’inventaire en provenance d’agents ServiceNav

La ServiceNav Box doit pouvoir joindre en http le website ServiceNav pour pouvoir être initialisée.

Puis suivre la procédure de réinstallation d’une ServiceNav Box disponible sur ce site.

2.2. Connexion à la nouvelle ServiceNav Box

Une fois que la nouvelle ServiceNav Box a démarré sur le système d’exploitation il demande des informations de login. Avant modification ces informations sont les suivantes :

Login : A demander au support

Mdp : A demander au support

A ce stade, la ServiceNav Box est configurée en DHCP.

2.3 Installation

2.3.1 Lancement de l’installeur

Pour lancer l’installeur de la ServiceNav Box, exécuter ces deux commandes :

cd /root/vsb_installation
./vsb_installation.pl

Ensuite suivre les instructions à l’écran :

###############################
 ###### VSB INSTALLATION   #####
 ###############################
 Copyright CoServIT 2012-2013. All rights reserved.
 ## Welcome in the VSB Installation script - VSB/VSM side.
 ## This tool will allow you to :
 ##     - Configure your network
 ##     - Contact the Vsb Installation API to get your synchronization parameters
 ##     - Configure the mail
 ## Note : You can exit this program with Ctrl+C
Press any key to continue

Appuyer sur une touche pour continuer

2.3.2 Paramétrage du réseau

  • configuration en DHCP

Pour configurer la ServiceNav Box en DCHP tapez directement sur la touche Entrer et passez à la section 3.3.3

##### NETWORK CONFIGURATION #######
Do you want to configure the Network (y/n) [default : n] :
  • Configuration avec une adresse IP fixe

Si vous souhaitez utiliser une adresse IP fixe tapez « y », puis appuyer sur la touche Entrer pour valider votre choix :

##### NETWORK CONFIGURATION #######
Do you want to configure the Network (y/n) [default : n] : y

Taper « s », puis appuyer sur la touche Entrer pour valider votre choix :

Static (s) or dhcp (d) [default = d] : s

Renseigner l’adresse IP que vous souhaitez utilisez, puis appuyer sur la touche Entrer pour valider votre choix :

IP address : 192.168.192.27
Ip saved : 192.168.192.27

Si pas de modification du masque de sous-réseau, appuyer directement sur la touche Entrer.

Sinon renseigner le masque de sous-réseau et valider en appuyant sur la touche Entrer

Netmask [default = 255.255.255.0]:

Si pas de modification de l’adresse de diffusion, appuyer directement sur la touche Entrer.

Sinon, renseigner l’adresse de diffusion et valider en appuyant sur la touche Entrer.

Broadcast [default = 192.168.192.255]:

Si pas de modification de l’adresse IP de la passerelle, appuyer directement sur la touche Entrer

Sinon renseigner l’adresse IP de la passerelle et valider en appuyant sur la touche Entrer

Gateway [default = 192.168.192.254]:

Renseigner l’adresse IP du ou des serveurs de noms de domaine. Une fois les adresses des serveurs DNS renseignées, appuyer « n » pour passer à l’étape suivante.

Attention il est obligatoire de rentrer au moins un serveur DNS

DNS Name-servers IP ('n' for next step): 192.168.192.254
DNS saved : 192.168.192.254
DNS Name-servers IP ('n' for next step): n

Renseigner le suffix DNS local, puis valider en appuyant sur la touche Entrer

Local Network Name [default = lan] : coservit.local

Renseigner le nom donné à la ServiceNav Box, ce nom doit être le même que celui donné sur le site Web Coservit.

Hostname (example : VSB_1) :SNM-PARTNER

Vous devez ensuite appliquer les modifications réseau. Pour valider votre choix appuyer sur la touche Entrer

If you change the IP address, you will have to reconnect to the VSB
Do you want to commit this network configuration ? (y/n) [default : n] : y
--> Committing
--> Done

2.3.3 Téléchargement de la configuration

  • Côté application web

La configuration de la ServiceNav Box est disponible au téléchargement par le biais d’une API fonctionnant sur le serveur web de la solution.

Cette configuration contient entre autres les certificats générés précédemment.

Pour pouvoir télécharger cette configuration il faut se connecter sur la plateforme pour autoriser le téléchargement.

On se place donc dans l’application au niveau de la section « Configuration » puis dans le menu « Général » puis le sous-menu « Boitier »

ServiceNav-TokenBoitier

On génère ensuite un jeton pour autoriser le téléchargement en cliquant sur la flèche. ServiceNav-FlecheToken

Une pop-up s’ouvre :

ServiceNav-RecupTokenBoitier

Un jeton d’installation est généré avec une durée de vie de dix minutes. Gardez cette pop-up ouverte le temps de la récupération de la configuration du boitier car vous aurez besoin de ces informations.

NB : si votre jeton a expiré fermer la pop-up et réitérer sa génération.

  • Côté ServiceNav Box

Choisissez l’option « y » pour pouvoir télécharger la configuration.

##### CONTACTING INSTALLATION PROVIDER #######
Do you want to retrieve configuration by HTTP/HTTPS api (y/n) [default : n] : y

Renseigner ensuite l’url de la plateforme Web ServiceNav SaaS :

WebApp URL : https://my.supervision.com

Récupérer dans la pop-up l’identifiant et renseignez le :

ID : 103

Récupérer dans la pop-up le jeton d’installation et renseignez le :

Installation Token : Kw3TL4uxAzph

Le téléchargement s’effectue :

--> Request sent to the installation provider
Installation package has been correctly downloaded from the installation provider.
Configuration files have been correctly extracted from the installation package.
* Stopping virtual private network daemon.                            [ OK ]
* Starting virtual private network daemon.
* client (OK)
                                                                      [ OK ]
Stopping remoteOperationBox : remoteOperationBox
Waiting for remoteOperationBox to exit . done.
Error : /usr/local/nagios/var/remoteOperationBox.pid already Exists.
But no remoteOperationBox process runnig
Removing remoteOperationBox pid file
Starting remoteOperationBox : remoteOperationBox

La ServiceNav Box est maintenant reliée au serveur de façon sécurisée.

2.3.4 Configuration de l’envoi des emails de notifications

La dernière étape est la configuration de l’envoi des emails avec le service de messagerie Exim4 localisé sur la ServiceNav Box.

Pour configurer l’envoi d’e-mails de notifications, taper « y » puis appuyer sur la touche « Entrer »:

##### MAIL CONFIGURATION (EXIM4) #######
Do you want to configure the Mail (y/n) [default : n] : y
--> Launching exim4 config. Do not interrupt !

L’outil de configuration d’Exim4 se lance :

  • Configuration en direct

Voici ce qu’il faut répondre aux questions:

Type de configuration:

  • Distribution directe par SMTP (Site Internet)

Nom de courriel du système:

  • fr

Liste d’adresses IP à Exim sera en attente de connexions SMTP entrantes:

  • 127.0.0.1

Autres destinations dont le courriel doit être accepté:

  • (blanc)

Domaines à relayer:

  • <client>.<dom>

Machines à relayer:

  • 127.0.0.1

Faut-il minimiser les requêtes DNS (connexions à la demande?

  • No

Méthode de distribution du courrier local:

  • Format dans /var/mail

Faut-il séparer la configuration dans plusieurs fichiers?

  • No
  • Configuration via un serveur relais

Voici ce qu’il faut répondre aux questions:

Type de configuration:

  • Envoi via relais (smarthost) – pas de courrier local

Nom de courriel du système:

  • fr

Liste d’adresses IP à Exim sera en attente de connexions SMTP entrantes:

  • 127.0.0.1

Autres destinations dont le courriel doit être accepté:

  • (blanc)

Nom de domaine visible pour les utilisateurs locaux :

  • <client>.<dom>

Nom réseau ou adresse IP du système smarthost :

  • x.x.x (@IP du serveur de mail relais)

Domaines à relayer:

  • fr

Machines à relayer:

  • 127.0.0.1

Faut-il minimiser les requêtes DNS (connexions à la demande?

  • No

Faut-il séparer la configuration dans plusieurs fichiers?

  • No

Une fois la configuration terminée le service redémarre :

* Stopping MTA for restart                                             [ OK ]
* Restarting MTA                                                       [ OK ]
--> Exim4 config finished

Pour tester l’envoie des emails taper la commande suivante en l’adaptant à votre besoin :

echo test | mail –s 'test' mon.email@mondomaine.com

2.3.5 Fin de la configuration

Pour sortir de l’installeur appuyer sur une touche :

Press any key to exit

Afin de sécuriser le boitier il faut générer un mot de passe. Nous vous conseillons d’utiliser un générateur de mot de passe avec les règles de génération suivantes :

  • 12 caractères
  • Majuscules/minuscules/chiffres/

ponctuation/unicité des caractères

Attention : pour la génération de mot de passe d’une ServiceNavBox Hyper-V ne pas mettre des caractères de ponctuation. Ces caractères ne sont pas toujours correctement interprétés par la console Hyper-V. Ce qui rendrait son accès impossible sans connexion réseau.

Une fois le mot de passe généré, taper la commande suivante pour le changer:

passwd

Warning 2 Sauvegarder le mot de passe dans votre référentiel de production.


3. Configuration de la supervision de la ServiceNav Box


Il s’agit d’un remplacement donc la supervision de la ServiceNav Box doit déjà être en place. Si ce n’est pas le cas se reporter à la procédure d’installation d’une nouvelle ServiceNav Box.

4. Import des fichiers de configuration présents sur l’ancienne ServiceNav Box

Le cas échéant copier ou recréer sur la nouvelle ServiceNav Box les fichiers précédemment collectés sur l’ancienne ServiceNav Box :

  • Configuration de la supervision des bases MSSQL : collecter le fichier /etc/freetds.conf
  • Configuration de la supervision des bases Oracle : collecter le fichier /usr/lib/oracle/11.2/client/network/admin/tnsnames.ora
  • Configuration Apache : uniquement si la ServiceNav Box d’origine sert de point de collecte des informations d’inventaire en provenance d’agents ServiceNav
  • Configuration spécifique : Vos fichiers spécifiques (ex : clé rsa pour l’utilisateur nagios /home/nagios/.ssh/, autres plugins, configuration syslog …)

5. Import de la configuration de supervision

Cette étape finale consiste à charger la configuration de la supervision sur la nouvelle ServiceNav Box :

  • Se rendre sur le website ServiceNav
  • Se positionner sur le site ou la société de rattachement de la ServiceNav Box
  • Naviguer dans Configuration > Général > Génération
  • Se rendre dans l’onglet Tous mes boitiers
  • Entrer dans la zone de recherche le nom de la ServiceNav Box
  • Sélectionner la ServiceNav Box
  • Cliquer sur Appliquer : la configuration de la supervision est générée et poussée vers la nouvelle ServiceNav Box
  • Vérifier que la supervision démarre dans Supervision > Exploitation Technique

 

Comment les nouvelles technologies dans le domaine du bigdata et de l'intelligence artificielle bouleversent les usages de la supervision IT et IoT, et ouvrent de nouvelles opportunités aux clients et utilisateurs ServiceNav ?