Installation de ServiceNav Agent

Information

L’agent de supervision ServiceNav fonctionne de la façon suivante :

  • 1 service Viadéis Services Agent qui s’exécute sur la machine supervisée
  • 1 service NSClientpp qui s’exécute sur la machine supervisée
  • 1 serveur SNM (ServiceNav Mutualisé) qui collecte les données de supervision en provenance de ServiceNav Agent, et les transmet au site Web de supervision

 

Viadéis Services Agent

Le service Viadéis Services Agent est installé manuellement par le biais d’un fichier .msi téléchargeable depuis votre plateforme. Une fois le .msi installé, le service Viadéis Services Agent va télécharger et installer le deuxième service : NSClientpp.

Le service Viadéis Services Agent a pour rôle de mettre à jour les éléments suivants :

  • La mise à jour de la configuration de NSClientpp (fichier NSC.ini)
  • La mise à jour de la librairie de plug-in Coservit
  • La mise à jour du service NSClientpp
  • L’inventaire du parc (option)
  • La mise à jour de son propre service : Viadéis Services Agent
  • La supervision du bon démarrage du service NSClientpp (redémarre le service si possible)

 

NSClientpp

Le service NSClientpp est installé par le service Viadéis Services Agent. Il a pour rôle :

  • L’exécution des scripts de contrôle
  • L’envoi des données vers la plateforme de supervision ServiceNav

 

SNM

Le serveur SNM récupère les données envoyées par le service NSClientpp.

 

Gestion de la sécurité

La communication initiée par le Viadéis Services Agent peut être filtrée au niveau de la plateforme de supervision par adresse IP.

Le principe de filtrage repose sur les éléments suivants :

  • IP société: l’adresse IP publique indiquée au niveau de la société dans la section Organisation > Sociétés
  • IP équipement: l’adresse IP publique de l’équipement, indiquée dans la fiche de détails de l’équipement (onglet Informations générales, champ Adresse IP publique)
  • IP source : l’adresse IP présentée à la plateforme de supervision par le Viadéis Services Agent

Les règles suivantes sont exécutées :

  • Si l’adresse IP société est égale à 0.0.0.0, aucun contrôle n’est fait : la communication en provenance de Viadéis Services Agent est autorisée
  • Si l’adresse IP société n’est pas égale à 0.0.0.0, et si les adresses IP source et IP équipement correspondent, la communication en provenance de Viadéis Services Agent est autorisée
  • Si l’adresse IP société n’est pas égale à 0.0.0.0, et si les adresses IP source et IP équipement ne correspondent pas, la communication en provenance de Viadéis Services Agent n’est pas autorisée

 

Pré-requis

Afin d’installer un agent sur un serveur Windows il faut vérifier les pré-requis suivants :

  • Systèmes d’exploitation supportés
    • Windows Server 2003, 2008, 2012 en versions 32/64 bits
    • Windows Small Business Server 2003, 2008, 2011 en versions 32/64 bits
  • DNS configuré
  • Ouverture du port TCP 443 vers l’adresse Internet de la plateforme de supervision (servicenav.io)
  • Ouverture du port TCP 5667 vers l’adresse Internet du serveur SNM
  • Synchronisation du temps du serveur avec un serveur NTP
  • Framework .NET 2.0

Les prérequis sont vérifiés par le programme d’installation. L’installation est abandonnée si les prérequis ne sont pas vérifiés.

Pour tester les différents pré-requis manuellement il suffit de suivre les étapes suivantes :

1/ Vérification de la version du système d’exploitation

Allez dans Démarrer > clic droit sur Poste de travail, puis Propriétés et lire la version de Windows qui est installé dans la section « Système ».

2/ Vérification du fonctionnement des DNS

Dans l’invite de commande (Démarrer > Exécuter > cmd) taper la commande suivante :

Ping www.google.fr

Si vous avez ce message : « La requête Ping n’a pas pu trouver l’hôte www.google.fr. Vérifiez le nom et essayez à nouveau. », modifier la configuration du DNS.

3/ Vérification de l’ouverture du port https

Dans l’invite de commande (Démarrer > Exécuter > cmd) taper la commande suivante :

telnet servicenav.io 443

Si vous avez un message de timeout ou « Connexion à servicenav.io … » : c’est que vous devez procéder à l’ouverture du port.

4/ Vérification de l’ouverture du port des données de la supervision

Warning 2A partir de la version 3.13.1, et pour une ServiceNav Box exécutant Ubuntu 16.04, il convient de modifier le fichier /etc/init.d/iptables.sh pour autoriser le flux en provenance des agents.

Décommenter la ligne suivante :

## Acceptation des connexions NSCA
#iptables -A INPUT -p tcp –dport $PORT_NSCA -j ACCEPT

Puis exécuter :

/etc/init.d/iptables.sh

 

Pour retrouver l’adresse IP Internet du serveur SNM, se connecter à ServiceNav, naviguer dans Configuration > Général > Boitier, mode liste puis cliquer sur le serveur SNM : l’adresse IP publique est incluse dans le champ Adresse IP publique.

Dans l’invite de commande (Démarrer > Exécuter > cmd), taper la commande suivante :

telnet <@IP serveur SNM> 5667

Si des caractères spéciaux s’affichent ou le curseur de retour en haut de page, le port est ouvert. Sinon, vous devez avoir un message de timeout ou « Connexion à <@ site web> … » : vous devez donc procéder à l’ouverture du port.

N.B : dans un environnement Windows 2008 installer la fonctionnalité telnet ou utiliser un utilitaire de type putty.

5/ Vérification de la synchronisation du temps

Dans l’invite de commande (Démarrer > Exécuter > cmd) taper la commande suivante :

Net time \\NomDuServeur /QUERYSNTP

La commande doit répondre sur quel serveur le serveur à superviser est synchronisé. Si le serveur de temps est local, il faut s’assurer que ce serveur soit lui configuré sur un serveur NTP externe.

N.B : cette commande n’est pas valable sur un environnement Windows 2008. Utiliser plutôt la commande w32tm /query /source /verbose.

6/ Présence du framework .NET 2.0

Lors de l’installation de l’agent ServiceNav, si le framework .NET n’est pas installé ou à jour, il vous proposera de le télécharger depuis le site de Microsoft.

N.B : dans un environnement Windows 2012 installer le framework via la liste des fonctionnalités.

 

 

Installation d’un agent dans une nouvelle société

Création de la société dans ServiceNav

Se connecter en tant qu’administrateur (RPC_Admin) sur l’interface de supervision : https://servicenav.io

Puis aller dans la section « Organisation » > « Sociétés ». Puis cliquez sur « Ajouter ».

Agent - Ajout client

Ensuite remplir les champs suivants :

Agent - Ajout client2

Remplir les champs comme suit :

  • Mode Infogérance ou Revente (client autonome)
  • Nom de la Société
  • IP publique (si filtrage souhaité)
  • Adresse email émettrice des alertes envoyées pour ce client.

Puis valider l’ajout.

Pour créer un site sous une société, il faut se positionner au niveau de l’onglet Sites puis cliquer sur « Ajouter ».

 

 Création de l’équipement dans ServiceNav

Afin de pourvoir installer l’agent de supervision, il faut avoir son token. Ce token est généré lorsque l’on ajoute un équipement à la supervision dans ServiceNav.

Sélectionner la société souhaitée. Puis aller dans la section : « Configuration » > « Equipements » > « Liste »

Se positionner dans l’onglet « Mode : Agent »

Equipement - Ajout agent

Puis ajouter un nouvel équipement en cliquant sur « Ajouter ».

 

Configuration de l’équipement

Equipement - Configuration agent

Mettre le nom de l’équipement (ex : SRVDATA)

Renseigner l’adresse IP publique de l’équipement. Si inconnu ou dynamique alors rentrer la valeur suivante : 0.0.0.0

Choisir le modèle d’équipement Serveur Windows.

Puis se placer sur l’onglet « Disponibilité et contrôles ».

Equipement - Configuration agent - Dispo

Paramétrer le timeout d’exécution des scripts (par défaut entrer 60) et choisir l’intervalle des remontées d’information (par défaut entrer 5).

Puis valider.

Après validation, vous devez avoir une ligne avec votre nom de serveur semblable à ceci :

Agent - Liste

L’identifiant affiché est unique et à destination de l’agent qui sera installé sur le serveur du client. Cet identifiant sera conservé sur l’interface de configuration de ServiceNav.

L’exécutable à installer sur le serveur supervisé est téléchargeable depuis l’interface en cliquant sur la flèche située à côté du token. Cet exécutable contient l’identifiant et l’adresse du site de mise à jour de ServiceNav. Il est personnalisé pour chacun des serveurs.

 

Connexion au serveur client

Afin d’installer l’agent vous devez vous connecter sur le serveur du client. Pour cela, référez-vous à votre base de connaissance.

 

Téléchargement de l’agent

Sur le serveur client, télécharger la dernière version de l’agent en vous rendant dans l’application ServiceNav et en cliquant sur la flèche en regard du serveur configuré.

Agent - Liste

Une fois l’agent téléchargé, exécutez-le pour lancer l’installation de l’agent.

Agent - Erreur certificat

Si le certificat SSL n’est pas signé par une autorité de certification il faut cliquer sur le lien : « Poursuivre avec ce site Web (non recommandé) ».

Cliquer directement sur Enregistrer le fichier comme ci-dessous.

Agent - Installation package

Extraire ensuite les éléments de l’archive packageVSAgentInstaller. Ne pas extraire l’archive dans un répertoire localisé sur le bureau du serveur/poste.

Exécuter le fichier VSUpdateAgent.exe sur le disque.

Agent - Installation package3

Confirmer l’installation en ignorant les messages d’alerte de Windows sur la vérification de l’éditeur du logiciel.

 

Installation de ServiceNav Agent

Suivre les instructions de l’installeur :

Agent - Installation package4

Agent - Installation package5

 

Mise à jour du serveur de supervision

Afin d’informer le serveur de supervision de l’ajout d’un équipement, il faut générer sa configuration.

Allez dans la section « Configuration » > « Général » > « Génération ».

Agent - Mise a jour boitier

La liste des boitiers à mettre à jour apparait. Il suffit juste de cliquer sur le bouton « Appliquer » pour que les modifications soient prises en compte.

 

 Vérification du bon fonctionnement

Attendre 5 minutes le temps que l’agent remonte un premier jeu de données.

Aller dans la section « Supervision » > « Exploitation technique » et vérifier que les données remontent.

Agent - Exploitation

 

 

Guide de débogage

Viadéis Services Agent s’installe, mais NSClient++ ne s’installe pas

Vérifier le journal des événements :

  • Si des erreurs de connexion sont présentes démarrer, le service Viadéis Services Agent avec un utilisateur administrateur de la machine ou du domaine. Si le problème persiste, vérifier que la configuration d’IE pour cet utilisateur est bien en automatique (sauf en cas de proxy).

Agent - Configuration IE

  • S’il indique qu’il n’a pu installer NSClient++ mais qu’il n’indique pas de message d’erreur par rapport à l’identifiant, le port TCP/443 n’est pas ouvert. Procéder à son ouverture et redémarrer le service Viadéis Services Agent.

 

Viadéis Services Agent s’installe, mais identifiant incorrect

Si le journal des événements indique qu’il n’a pas pu installer NSClient++ et qu’il indique également un message d’erreur par rapport au token, ce dernier est incorrect. Désinstaller puis réinstaller Viadéis Services Agent après avoir re-téléchargé l’archive depuis ServiceNav.

 

Viadéis Services Agent ne s’installe pas du tout

Si l’agent ne s’installe pas du tout, récupérer les informations suivantes et contacter le support produit :

  • Quel est le système d’exploitation (Version, Release, Service Pack, Architecture) ?
  • Quelle est l’étape précise où l’installation ne s’effectue pas comme il faut ?
  • Quel est le message d’erreur exact, si présent ?
  • Y a-t-il des messages d’erreur dans le journal des événements ? Que disent-ils ?
  • Les fichiers sur le disque dur du serveur (C:/ProgramFiles/Coservit) sont-ils présents ?
  • Les informations en base de registre sont-elles présentes (voir documentation de débogage) ?
  • Quel est la version du framework .NET 2.0 ?

 

Viadéis Services Agent a déjà été installé et refuse de se ré-installer

Avant de se lancer dans une désinstallation manuelle, il faut tester la méthode suivante :

  • Supprimer le service NSClient++ si ce n’est pas déjà fait. Le service NSClient++ se supprime en se plaçant en ligne de commande dans le répertoire d’installation, et en lançant la commande : « NSClient++ -uninstall »,
  • Supprimer le répertoire NSClient++,
  • A partir du msi ou du gestionnaire des programmes de Windows, lancer une réparation du Viadéis Services Agent,
  • Si celle-ci a fonctionné (pas de messages d’erreur), re-lancer la désinstallation. Le service devrait se désinstaller correctement.

Si cette méthode échoue, il faut lancer une épuration manuelle du serveur.

Agent - Registre

Les éléments à nettoyer (dans l’ordre) sont :

  • Supprimer le service NSClient++ si ce n’est pas déjà fait. Le service NSClient++ se supprime en se plaçant en ligne de commande dans le répertoire d’installation, et en lançant la commande : « NSClient++ -uninstall »,
  • Supprimer le service VSupdateAgent s’il existe encore. Pour cela, lancer en ligne de commande la commande : « sc delete VSupdateAgent ». Si un message indiquant que le service a été déjà été marqué pour la suppression s’affiche, un reboot du serveur est nécessaire, et peut régler le problème d’installaton.
  • Les fichiers : supprimer le répertoire d’installation,
  • La base de registre.

Le nettoyage de la base de registre peut s’avérer très fastidieux. Il faut bien prendre soin de nettoyer les points suivants (avec regedit) :

  • HKLM\Software\VSUpdateAgent : supprimer la clé complète. Elle contient l’ancienne configuration.
  • dans HKEY_CLASSES_ROOT\installer\Assemblies, les entrées correspondant aux exe de l’agent (faire une recherche sur VSUpdateAgent),
  • toujours à l’aide de la recherche, supprimer la clé dans HKEY_CLASSES_ROOT\Installer\Products
  • dans HKLM\Software\Classes\Installer\Assemblies, supprimer les entrées correspondant aux exe de l’agent,
  • HKLM\Software\Classes\Installer\Products, supprimer la clé correspondant à l’agent,
  • dans HKLM\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Installer\UserData\<Id>\Components, on va trouver 11 clés correspondant aux deux exécutables et aux 9 valeurs de configuration de l’application (adminvalidation, directory, periode_MAJ_conf, periode_MAJ_prog, periode_Watchdog, tentatives_restart_nsclientpp, token, URLProvider et version). Ces clés doivent être supprimées.

Exemple pour l’une d’entre elle : la clé HKLM\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Installer\UserData\S-1-5-18\Components\329BAC96E762FD2666485A7D804FB43A complète doit être supprimée.

  • Dans HKLM\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Installer\UserData\<Id>\Products, supprimer la clé correspondant au produit VSUpdateAgent (utiliser la recherche)
  • Dans HKLM\Software\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall, supprimer la clé correspondant au produit VSUpdateAgent (utiliser la recherche)

Responsable Marketing & Communication chez Coservit. Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux.Toute l'actualité #ServiceNav en vous abonnant à nos réseaux sociaux.