Comment superviser une base de données Oracle?

La Box ServiceNav embarque un client Oracle pour assurer la supervision Oracle.

Prérequis

Configurer la Box ServiceNav, pour communiquer avec la base de données Oracle. Pour cela il faut  soit récupérer ou créer un fichier tnsname.ora soit le connecter à un annuaire Oracle avec un fichier sqlnet.ora et ldap.ora (voir avec votre DBA).

Utilisation d’un fichier tnsnames.ora

Le fichier tnsname.ora permet d’indiquer à la Box ServiceNav comment accèder au bases de données Oracle que vous souhaitez superviser.

  1. Se connecter en SSH sur la Viadéis Services Box
  2. Copier le fichier tnsnames.ora dans le repertoire : /usr/lib/oracle/11.2/client64/network/admin/ ou /usr/lib/oracle/12.2/client64/network/admin/ selon la version de votre box
  3. Pour les ancienne version de Viadéis Services Box, le répertoire au dessus n’existe pas, il faut donc copier le fichier tnsnames.ora ici : /usr/lib/oracle/11.2/client/network/admin ou /usr/lib/oracle/12.2/client64/network/admin/ selon la version de votre box

Droits du fichier: en lecture pour tous les utilisateurs (755): chmod +r tnsnames.ora.

Utilisation d’un annuaire sqlnet.ora et ldap.ora de base de données Oracle

L’utilisation d’un annuaire ldap pour Oracle permet de se passer du fichier tnsname.ora. Ce qui est très intéressant lorsqu’il y a un nombre de base de données Oracle à superviser.

  • Se connecter en SSH sur la Viadéis Services Box
  • Suprimer les fichiers dans le répertoire : /usr/lib/oracle/11.2/client64/network/admin/ ou /usr/lib/oracle/12.2/client64/network/admin/ selon la version de votre box
  • Puis ajouter le fichier sqlnet.ora dans ce répertoire : /usr/lib/oracle/11.2/client64/network/admin/
  • ou /usr/lib/oracle/12.2/client64/network/admin/ selon la version de votre box
  • Cela permet de définir les serveurs de noms Oracle il est à configurer en fonction de votre infrastructure:

# sqlnet.ora Network Configuration File:
#C:\oracle\ora10g\network\admin\sqlnet.ora
# Generated by Oracle configuration tools.

NAMES.DEFAULT_DOMAIN = coservit.local

#SQLNET.AUTHENTICATION_SERVICES= (NTS)
sqlnet.expire_time = 2

NAMES.DIRECTORY_PATH= (LDAP)

  • Ajouter maintenant le fichier ldap.ora dans le même répertoire : /usr/lib/oracle/11.2/client64/network/admin/ Cela permet de définir le context du domaine ldap, il est à configurer en fonction de votre infrastructure:

# ldap.ora Network Configuration File:
#C:\oracle\ora10g\network\admin\ldap.ora
# Generated by Oracle configuration tools.

DIRECTORY_SERVERS= (oranames1:389:636, oranames2:389:636)

DEFAULT_ADMIN_CONTEXT = « dc=chroracle,dc=fr »
DIRECTORY_SERVER_TYPE = OID

 

Créer un utilisateur « supervision »

Créer un utilisateur « supervision » ou autre via la console Oracle pour donner les droit à l’utilisateur de supervision sur les bases system.

Exécuter les commandes suivantes :

create user supervision identified by <mot de passe>;
grant create session to supervision;
grant select any dictionary to supervision;
grant select on SYS.V_$SYSSTAT to supervision;
grant select on SYS.V_$INSTANCE to supervision;
grant select on SYS.V_$LOG to supervision;
grant select on SYS.DBA_DATA_FILES to supervision;
grant select on SYS.DBA_FREE_SPACE to supervision;

Déployer les services unitaires Oracle

Dans le site Web de supervision vous pouvez utiliser le modèle d’équipement “Services base de données Oracle”, ou directement le service unitaire de votre choix.

Pour faciliter le déploiement de la supervision vous pouvez utiliser le compte de supervision  : Oracle

Comment les nouvelles technologies dans le domaine du bigdata et de l'intelligence artificielle bouleversent les usages de la supervision IT et IoT, et ouvrent de nouvelles opportunités aux clients et utilisateurs ServiceNav ?