Cloud et supervision informatique

Retour à l’actualité

Le Cloud, un effet de mode ?

Terme à la mode depuis plusieurs années, le Cloud s’est imposé comme une composante incontournable de toute infrastructure informatique. Les promesses sont nombreuses : gain de performances, haute disponibilité, accessibilité, flexibilité, réduction des coûts, scalabilité, sécurité..

Portée par des géants comme Microsoft, Google ou Amazon, les plateformes cloud arrivent à maturité et permettent une utilisation en production.
En effet, les entreprises se tournent de plus en plus vers des architectures hybrides (une partie des applications dans le cloud et l’autre en interne) et multi-cloud (une partie de leurs applications est hébergée dans un cloud public tandis que d’autres demeurent sur des serveurs gérés en interne et sont délivrées via le réseau de l’entreprise).
Les plateformes comme Azure ou AWS mettent à disposition un large panel de ressources en mode IaaS ou PaaS qu’il est essentiel de superviser.

PaaS/IaaS, quelles différences ?

Prenons un exemple concret.
Une entreprise souhaite créer une application pour collecter des données envoyées par des objets connectés (IoT), les traiter, les stocker puis les afficher sur une application web.

Dans les environnements Azure et AWS, 2 paradigmes cohabitent : le IaaS et le PaaS.

Le IaaS, pour Infrastructure as a Service, permet de louer des serveurs virtuels de manière classique comme chez n’importe quel hébergeur.
Les machines sont accessibles via une console ou un bureau à distance et leur administration (mise à jour, configuration, installation de services) se fait comme une machine virtuelle classique.
Pour créer son application IoT, l’entreprise peut décider de louer 2 serveurs en mode IaaS.

En plus de gérer l’OS et les libraires de la machine, il faudra également veiller à maintenir à jour chaque service individuellement.
Les services seront paramétrés depuis les serveurs via leurs fichiers de configuration respectifs.

Le PaaS, pour Platform as a Service, présente une nouvelle manière de concevoir et administrer une architecture applicative.
Ce type de cloud-computing permet aux entreprises de se concentrer uniquement sur le développement et la configuration d’une application en s’affranchissant totalement du déploiement et de la maintenance de l’infrastructure.

Les ressources mises à disposition par ces environnements ne sont pas des machines virtuelles mais des micro-services.
Reprenons notre application IoT.
En mode PaaS, l’entreprise n’utilise pas des serveurs virtuels mais des ressources PaaS.

Les différentes fonctionnalités de l’application ne sont plus mutualisées sur 2 serveurs mais sont éclatées en plusieurs micro-services, chacun rendu par une ressource PaaS.
Chaque service peut se configurer via l’interface web de la plateforme cloud. L’infrastructure sous-jacente est totalement abstraite, on ne s’occupe plus des machines physiques, des OS, des librairies, des mises à jour mais seulement de la configuration de chaque ressource.

Cet exemple montre une architecture sous Azure, mais AWS permet de réaliser le même type d’application.

Quid de la supervision ?

Continuons avec notre application IoT et ajoutons la supervision du réseau local.

Une supervision efficace sera nécessaire afin d’éviter toute indisponibilité et garder un maximum de visibilité sur l’ensemble du système d’information.
Elle sera basée sur deux besoins :

  • La supervision de serveurs classiques dans le réseau local avec les protocoles SNMP et/ou WMI.
  • La supervision de ressources PaaS grâce à des API.

ServiceNav permet de superviser les deux environnements et d’agréger les résultats sur une seule interface web.

Supervision PaaS Azure et AWS

L’utilisation de ressources PaaS permet de s’affranchir de la partie système pour se concentrer sur la configuration et le développement de l’application. Cependant, que ce soit pour AWS ou Azure, il reste indispensable de collecter des métriques pour mesurer les usages et les performances applicatives.

Azure et AWS possèdent leur propre solution de supervision : Azure Monitor pour Microsoft et Amazon Cloudwatch pour AWS.
Directement intégrées dans l’interface web d’administration, elles ont l’avantage d’être très complètes mais peuvent ne pas être adaptées à tous les utilisateurs.
Elles contenteront les développeurs grâce une multitude de tableaux de bord techniques et de métriques générales sur les performances de l’application, mais pourront être compliquée à exploiter par les équipes de support, surtout dans un contexte multi-clients et multi-cloud.

Nos plugins (MS-Azure-PaaS-Metrics_v2 et AWS-Paas-cloudwatch) se basent sur les API mises à disposition par Amazon CloudWatch et Azure Monitor pour remonter les données dans ServiceNav.
Malgré la dimension PaaS/cloud, les informations seront traitées comme des données de supervision « classiques » et profiteront de tous les avantages offerts par ServiceNav : comparaison à des seuils, maintenances, acquittements, intégration ITSM, plages horaires, alertes, historisation des données, calculs de moyenne et moyenne heure de pic, affichage dans Dataviz et prochainement la prévision.

En surveillant des métriques précises intégrées à des météos des services, ServiceNav facilite le suivi et la résolution d’un incident en pointant directement l’impact d’une alerte sur l’ensemble de l’application.

L’affichage sur Dataviz donnera également une vue complète de l’application :

 

Consultant sur le produit ServiceNav, très curieux de découvrir de nouvelles technologies et de nouveaux équipements pour pouvoir les intégrer à la supervision. J’ai à cœur de mener à bien nos projets et de trouver des solutions pour parfaire l’expérience de nos clients.

Articles les plus récents

10/10/19

ServiceNav 4.6 – Supervision Azure/AWS, Dataviz, Configuration, Modèles de service

En résumé Supervision des objets PaaS Azure et AWS Cas d’usage : vous gérez une infrastructure sur le Cloud Azure et/ou AWS. Vous souhaitez disposer… Lire la suite

7/10/19

Rétail, Santé, Banques, BTP : Des problématiques communes de supervision IT

Alors que les secteurs sont très différents dans les faits, les métiers ne se ressemblent pas, les clients ne sont pas les mêmes, et pourtant… Lire la suite

10/9/19

ServiceNav 4.5 – Evolutions Dataviz, gestion étendue des étiquettes, nouveaux Plugins

En résumé Dataviz – Evolutions De nouvelles évolutions arrivent sur le Dataviz ! Widget Jauge – Mode réduit – Affichage à 100% de l’espace disponible… Lire la suite