Supervision & IoT : le défi des DI d’aujourd’hui et demain

Retour à l’actualité

L’avènement de l’ère numérique est la promesse de bien des progrès, notamment pour l’industrie, la santé, ou encore le secteur du bâtiment résidentiel et tertiaire. Mais si la révolution numérique apporte avec elle son lot d’avantages, elle nécessite une surveillance accrue des systèmes d’information. Les objets connectés sont autant de sources de nouvelles données à collecter, analyser et surveiller pour s’assurer de leur bon fonctionnement et optimiser l’expérience de l’utilisateur de façon aussi proactive que possible.

La nécessité d’une supervision globale

L’IoT va véritablement modifier le fonctionnement de certains secteurs. Si des périphériques connectés seront produits de manière à s’intégrer parfaitement dans les réseaux existants, d’autres seront « faits maison » et plus complexes à interconnecter.

Avec tous ces appareils différents, l’intégration devient un véritable défi. Il est essentiel que tous les objets connectés soient placés sous un même « toit » afin qu’ils puissent être surveillés avec la plus grande précision possible, au regard de toute l’architecture du système informatique. La mise en place d’un système d’hypervision est indispensable.

L’IoT sera probablement le plus grand challenge que les administrateurs réseau auront à relever depuis l’avènement des services cloud et le développement du BYOD (Bring your own devices : apportez vos appareils personnels) dans les entreprises. Les responsables SI devront se montrer à la fois patients et flexibles pour relever le défi de la surveillance d’un réseau de périphériques connectés.

De nouvelles menaces pour la sécurité des SI

Les hackers sont de plus en plus créatifs et donc dangereux pour les services informatiques. Tout ce qui a une adresse IP est susceptible d’être piraté, et l’avènement de l’Internet des objets élargit le spectre de menaces, rendant le travail des DI plus complexe encore.

C’est à la fois très excitant et inquiétant : avec l’Internet des objets, il n’existe, semble-t-il, aucune limite à ce qui peut être connecté. En termes de supervision, cela crée des défis qui peuvent être résolus en mettant au point de nouveaux capteurs et des rapports personnalisés. Chose particulièrement intéressante dans les environnements industriels, où les données extraites des équipements peuvent être utilisées pour optimiser les processus de production.

ServiceNav Monitoring, un logiciel de supervision évolutif

Le logiciel de supervision informatique ServiceNav Monitoring a été développé sur la base d’une architecture évolutive afin de répondre au challenge que représentent la multiplication des objets connectés et leur indispensable supervision. Des systèmes de plus en plus complexes vont voir le jour, pour détecter des pannes, se mettre à jour et se reconfigurer de façon automatique. Des simulations seront nécessaires pour parvenir à créer des systèmes performants.

Réduire les coûts de fonctionnement et de maintenance des équipements connectés et fournir des données lisibles, via les tableaux de bord, en vue d’optimiser la disponibilité des processus métiers : tels sont les objectifs de ServiceNav Monitoring.

Cette révolution en est peut-être à ses balbutiements, mais il est essentiel de commencer dès aujourd’hui à planifier l’avenir des DI. L’intégration des objets connectés à l’infrastructure informatique existante doit en effet être pensée en amont. Les données recueillies via ces différentes machines doivent être ajoutées au système informatique central afin qu’elles puissent être traitées, affichées de manière lisible et utile, et ainsi devenir une base pour les travailleurs. La supervision des objets connectés, telles que des machines industrielles complexes, n’est pas si éloignée de la supervision des périphériques réseau – l’essentiel étant d’obtenir des données pertinentes pouvant être analysées et destinées à atteindre un objectif (productivité, performances…).

En plus de la nécessité de continuer à surveiller tous les périphériques, les machines virtuelles et les applications basées sur le cloud, l’IoT a donné naissance à une nouvelle ère de supervision (Monitoring 4.0). La quantité de données pouvant et devant être surveillées ne cesse d’augmenter. En raison de la nature hétérogène des objets et des applications, dont nous n’imaginons même pas encore la possible existence aujourd’hui, il sera difficile d’avoir une solution prête à l’emploi qui couvre tous les scénarios possibles.

L’application de capteurs personnalisés est une solution à laquelle bon nombre de firmes font déjà appel. Sur la base de la rétroaction de nos clients, nous améliorons en permanence notre logiciel de supervision et développons de nouvelles fonctionnalités afin qu’ils soient en mesure de surveiller chaque « objet » selon leurs besoins et leurs contraintes.

Responsable Marketing & Communication chez Coservit. Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux. Toute l'actualité #ServiceNav en vous abonnant à nos réseaux sociaux.

Articles les plus récents

18/10/18

Supervision : de l’IT à l’IoT

Traditionnellement les solutions de supervision du marché sont focalisées vers les infrastructures IT des sociétés. Un premier mouvement vers les solutions Cloud est en train… Lire la suite

4/10/18

Communication de crise – La supervision, outil n°1 pour les utilisateurs et les fournisseurs de services.

La supervision des systèmes d’information a pour mission de limiter les pannes en anticipant les événements, toutefois personne, ni aucun système informatique n’est à l’abri… Lire la suite

1/10/18

Les différents métiers de la supervision informatique

coservitmkgIntelligent #ITMonitoring #SaaS platform pour #MSPs et #DSI #BigData #ITSM #ServiceNav #Coservit A la Une : nos avis d'experts, articles et nouveautés produits sur notre… Lire la suite