Comment créer ses propres modèles de supervision en Powershell – Global-PS-Statut ?

Retour à l’actualité

ServiceNav propose plusieurs solutions pour vous permettre de créer votre propre modèle de service en Powershell : GLOBAL-PS-STATUT et GLOBAL-PS-Values.

Nous allons nous intéresser ici au modèle GLOBAL-PS-STATUT.

Utilisation du modèle GLOBAL-PS-STATUT

Ce modèle permet le lancement d’une commande Powershell retournant un ou plusieurs objets.

Pour chacun des objets retournés, il contrôle la valeur d’une propriété (précisée en paramètre) et change d’état en fonction de cette valeur.

Le mapping entre la valeur et l’état du contrôle est configurable. Il est possible de restreindre les objets à contrôler via une liste blanche / liste noire s’appliquant à une deuxième propriété elle aussi configurable.

Pré-requis pour la configuration :

Compte de supervision Windows ayant le droit de lancer la commande.

Paramètre du modèle :

– La commande PowerShell,
– Une propriété correspondant au nom de l’objet,
– Une propriété correspondant à la valeur contrôlée,
– Une propriété sur laquelle s’applique les filtres, liste blanche, liste noire,
– Le mapping valeur/statut,
– Le texte à afficher lorsque tous les objets sont OK,
– Le type de connexion à distance à utiliser (winrm ou RPC).

Cas d’usage – Contrôler si une base de donnée Exchange est montée

Depuis votre serveur Exchange

Dans votre console Exchange, vérifiez votre commande.


Le résultat est celui-ci.

Il suffit maintenant de l’implémenter dans un modèle de service ServiceNav.

Depuis ServiceNav

Créez un nouveau modèle MS-Exchange-Mounted-Database-Status.
Dans le module configuration / Menu Services / Modèles

Cliquez sur ajouter

Remarque : Il est préférable de créer son nouveau modèle au niveau le plus haut de l’arborescence pour permettre un héritage sur tous vos clients ou tous vos sites.

1) Complétez les informations générales

2) Rajoutez les informations de disponibilités

3) Choisissez dans la partie « Propriétés d’analyse » la commande de vérification check_ps_status

Renseignez ensuite les champs pour créer votre propre modèle de service

Remarque : Certains scripts PowerShell ont besoin d’une console pour s’exécuter. Dans notre cas d’usage il faut donc renseigner le champ PS Console avec la console Exchange

Une fois les champs renseignés cliquer sur le bouton Valider.

Instanciation de ce nouveau modèle dans la supervision

Maintenant que le modèle est créé, il peut être utilisé dans votre outil de supervision ServiceNav.
Module Configuration / Menu Services / Listes

Cliquez sur le bouton Ajouter

Choisissez le Modèle de service

Instanciez les champs si besoin

 

Ajoutez ce service sur votre serveur Exchange dans l’onglet relation

Cliquez sur Valider et rechargez votre configuration.

Vérification de ce nouveau modèle dans la supervision

Module Supervision / Exploitation Technique

Recherchez votre point de contrôle et vérifiez son fonctionnement.

Consultant Senior sur le produit ServiceNav, accompagner nos clients dans leurs transformations fait partie de ma mission. Après plusieurs années passées dans l’exploitation des systèmes d’information, je mets en œuvre leur supervision au quotidien et participe à l’amélioration continue de notre logiciel.

Articles les plus récents

12/7/18

SaaS ou On-Premise : Les coûts visibles contre les coûts cachés

Nous avons vu dans notre précédent article sur le sujet, les avantages et inconvénients des solutions SaaS et On-Premise. Le coût des licences figure toujours… Lire la suite

10/7/18

L’utilité du module de recensement

ServiceNav propose un module dans l’outil pour effectuer un recensement de son parc informatique. Il peut être utilisé pour consulter des informations générales sur les… Lire la suite

6/7/18

ServiceNav 3.18 – Métriques sur le Dashboard MAP – RGPD – Nouveautés/Evolutions plug-ins

Découvrez les nouveautés des versions 3.17 et 3.18, pendant notre WEBINAR  Deux dates possibles, inscrivez-vous tant qu’il reste des places ! 19/07 – INSCRIPTION 24/07… Lire la suite